Benito Mussolini - Les gens dans l'histoire

Benito Mussolini était un politicien italien, journaliste et chef du Parti national fasciste, reconnu comme la figure fondatrice du fascisme italien. Mussolini a été l’un des dictateurs de l’Europe du 20ème siècle à avoir laissé un héritage durable. Il a exercé le pouvoir en tant que Premier ministre du pays de 1922 jusqu'à son déclin en 1945, au cours de la Seconde Guerre mondiale.

5. début de la vie

Benito Mussolini est né le 29 juillet 1883 à Alessandro Mussolini et Rosa Maltoni. Son père exerçait la profession de forgeron et était socialiste, tandis que sa mère enseignait dans une école catholique. Son lieu de naissance est Dovia di Predappio en Romagne, en Italie. Il a grandi en aidant son père dans son métier et a été influencé par l'admiration de son père pour les personnalités nationalistes italiennes telles que Giuseppe Garibaldi et Carlo Pisacane. Benito a obtenu de bonnes notes alors qu'il étudiait dans un pensionnat géré par des moines salésiens. Il est devenu maître d'école primaire qualifié en 1901. Après son déménagement en Suisse en 1902, il a brièvement travaillé comme tailleur de pierre. Pendant ce temps, Mussolini a été exposé aux travaux du philosophe Friedrich Nietzsche et aux idées de syndicalistes tels que Georges Sorel et Hubert Lagardelle. Il se mêla aux socialistes italiens mais fut déporté en 1903 pour avoir encouragé une grève générale. Mussolini est rentré en Suisse et a suivi des cours à l'Université de Lausanne, au département des sciences sociales. Mussolini est rentré en Italie pour profiter de l'amnistie pour désertion, car il avait été condamné par contumace. La condition de sa grâce était de servir dans l'armée. En décembre 1904, il rejoignit l'armée et servit pendant deux ans avant de retourner à l'enseignement.

4. Ascension au pouvoir

Mussolini est parti pour Trento, une ville italophone faisant partie de l'Autriche-Hongrie. Il s'est impliqué dans le parti socialiste local et a édité son journal. Après avoir passé un peu de temps à Milan, il s’installa dans sa ville natale de Forli et occupa un poste de monteur dans l’hebdomadaire Lotta di Classe qui se traduit par The Class Struggle. Il s'est plongé dans la philosophie politique écrite en allemand et en français et a publié plusieurs ouvrages. Mussolini s'est imposé comme l'un des socialistes les plus en vue du pays et a même pris part à une émeute organisée par les socialistes pour protester contre la guerre d'Italie en Libye, pour laquelle il a été condamné à une peine de cinq mois de prison. Le parti socialiste lui a confié la direction de son journal Avanti! après avoir aidé le parti à expulser deux «révisionnistes» favorables à la guerre. Mussolini a publié Giovanni Hus, il veridico, qui se traduit par Jan Hus, le vrai prophète. Pendant la Première Guerre mondiale, il s'est brouillé avec les socialistes opposés à la guerre et a ensuite été expulsé du parti. En 1914, Mussolini a créé un journal indépendant appelé Popolo d'Italia et un mouvement politique appelé les fascistes autonomes. Il s'est habitué à la jeunesse extrême de la classe moyenne et à la nouvelle race dans la politique italienne. Il a formé le mouvement fasciste révolutionnaire en 1917, mais sa carrière politique a stagné après la Première Guerre mondiale. Il a été élu au Parlement en 1921, à la suite de la création du Parti national fasciste, dirigé par Mussolini. Mussolini entra à Rome en octobre 1922 avec le soutien de données démographiques clés telles que les agriculteurs et les ouvriers de l'industrie, ainsi que l'église et l'armée. Il s'est efforcé de consolider son pouvoir en tant que nouveau Premier ministre.

3. Défis

Les élections du 6 avril 1924 ont suscité les critiques de Giacomo Matteotti, qui a suggéré l'annulation des résultats en raison d'irrégularités. Matteotti a par la suite été assassiné et l'événement a déclenché une crise du gouvernement de Mussolini. Amerigo Dumini a purgé une peine de prison de deux ans et, à sa sortie, a déclaré que Mussolini avait ordonné l'assassinat. Dumini a de nouveau été emprisonné, mais sa déclaration a amené de nombreux modérés, socialistes et libéraux, à boycotter le Parlement dans l'espoir que Victor Emmanuel renverrait Mussolini. Les réformes économiques de Mussolini n'ont guère amélioré la situation économique du pays.

2. effet

En tant que Premier ministre, Mussolini s'est préparé à acquérir des territoires et à faire de l'Italie la puissance la plus dominante de la région. Il a dirigé de nombreuses réformes gouvernementales visant à améliorer l'économie du pays, telles que la création de nouvelles fermes et de nouvelles villes agricoles et la récupération de terres. Mussolini s'est allié à l'Église catholique après des décennies d'aliénation. Il signa le traité de Latran en 1929, qui affirmait le statut d'État indépendant du Vatican. Il développa également des relations cordiales avec Adolf Hitler, qui aboutirent à l'alliance militaire du pacte d'acier de 1939 entre les deux nations.

1. Mort et héritage

Le déclin de Mussolini survint pendant la Seconde Guerre mondiale alors que les Alliés gagnaient de plus en plus dans l'invasion de l'Italie. Mussolini fut convoqué par le roi Victor Emmanuel, sous les ordres duquel il fut arrêté. Il a été sauvé par les forces allemandes et a créé un nouveau régime appelé République sociale italienne. Mussolini, en compagnie de sa maîtresse Clara Petacci, a été capturé par des partisans communistes le 27 avril 1945 alors qu'il avançait en Suisse. Il a été blessé par balle le lendemain et sa dépouille repose au cimetière San Cassiano de Predappio. Alessandra Mussolini est une femme politique active de la famille Mussolini. Elle est la fille du quatrième fils de Benito Mussolini, Romano Mussolini. Depuis la mort de Mussolini, plusieurs partis néo-fascistes ont été formés, notamment le Mouvement social italien et le Peuple de la liberté, qui n'existent plus.

Recommandé

Régions écologiques de l'Erythrée
2019
Les pays les plus corrompus du monde
2019
Huit merveilles architecturales de Singapour
2019