De quel type de gouvernement dispose Saint-Marin?

La République de Saint-Marin continue d'être notée dans l'histoire comme le dernier micro-État italien. L’histoire de Saint-Marin commence en 301 avec l’arrivée de Marinus, fondateur du monastère. Le centre s'épanouit dans une petite ville sur les pentes du mont Titano. La république a réussi à protéger son indépendance des attaques des cités, des guerres napoléoniennes, des guerres mondiales et de l'unification de l'Italie.

Pouvoir législatif du gouvernement

Le Grand Conseil général exerce les responsabilités législatives à Saint-Marin. Le conseil est composé de 60 parlementaires pour une période de cinq ans. Les membres sont élus au suffrage universel direct après avoir rempli les conditions énoncées dans la constitution de Saint-Marin. La constitution habilite les citoyens de plus de 18 ans à participer au vote. Les responsabilités du conseil, outre la législation, consistent à élire les syndicats du gouvernement et le congrès de l'État, à adopter le budget, à ratifier les traités et à choisir le capitaine régent. Le conseil est constitué de cinq commissions de conseil composées de 15 conseillers. Les commissions débattent de la mise en œuvre des projets de lois en voie d'acheminement vers le plancher du conseil.

Exécutif du gouvernement

L'autorité exécutive de Saint-Marin est conférée à deux capitaines régents. Un congrès d'État est l'équivalent d'un cabinet à Saint-Marin. Tous les six mois, le conseil de la république se réunit pour choisir les deux chefs d'État. Les capitaines régents supervisent les discussions du cabinet pendant les six mois où il prend le pouvoir. L’inauguration pour les deux chefs de secrétariat a lieu les 1er avril et 1er octobre de chaque année. La célébration est caractérisée par des traditions séculaires. Les deux chefs de la république sont choisis parmi les parties adverses afin d'assurer un équilibre des pouvoirs. Une fois que les chefs d’État ont terminé leur mandat, un délai de trois jours est accordé à tout citoyen pour déposer une plainte concernant le comportement ou les activités de l’ancien chef, susceptibles de donner lieu à des poursuites judiciaires. Un congrès national composé de 10 membres supervise divers départements en sa qualité de gouvernement sammarinois. Le conseil général et général est autorisé à choisir le congrès. Le congrès élabore les politiques administratives et internationales générales de Saint-Marin, règle les conflits ministériels et rédige de nouvelles lois.

Branche judiciaire du gouvernement

La Cour suprême de Saint-Marin est occupée par le Conseil des Douze. Les membres du conseil sont choisis parmi le grand conseil et le conseil général et travaillent jusqu'à l'élection suivante. Le Conseil des Douze est compétent en appel en troisième instance. Deux inspecteurs agissent en tant que représentation du gouvernement dans les requêtes patrimoniales et financières. Le système judiciaire de San Morino se caractérise par des juges non-résidents qui favorisent l'impartialité, de sorte que la majorité des juges des tribunaux inférieurs ont la nationalité italienne. Il y a un juge de conciliation local pour écouter les affaires d'importance mineure. Les juges de paix sont originaires. La république a exécuté son dernier individu par pendaison en 1468. La peine de mort prononcée contre San Morino a été abolie en 1848 pour meurtre et autres crimes en 1850.

Divisions administratives de Saint-Marin

Le territoire de Saint-Marin est divisé en neuf municipalités: Faetano, Borgo Maggiore, Serravalle, la ville de Saint-Marin, Acquaviva, Montegiardino, Domagnano, Chiesanuova et Fiorentino. Les municipalités sont appelées castelli (castello singulier). Chaque castello dispose d'un règlement appelé capoluogo et de petites localités appelées frazioni. San Morino abrite 43 paroisses.

Recommandé

Quels continents sont entièrement dans l'hémisphère occidental?
2019
Quelles sont les principales ressources naturelles d'Antigua-et-Barbuda?
2019
Quels sont les États andins d'Amérique du Sud?
2019