Expo '86

Qu'est-ce qu'une expo?

Une exposition universelle est une exposition internationale qui se tient dans diverses parties du monde pour présenter au premier plan les réalisations du pays. Expo 1986 (Expo universelle sur les transports et les communications de 1986) a été la dernière foire à se tenir en Amérique du Nord. La foire a eu lieu à Vancouver (Colombie-Britannique), Canada, entre mai et octobre 1986, sur le thème «Transports et communications: le monde en mouvement - Le monde en contact». L’Expo 86 a eu lieu dans le cadre de la célébration du centenaire de Vancouver. À l’époque, la foire se tenait au Canada, le premier, Expo 67, ayant eu lieu à Montréal.

Contexte

Jusqu'aux années 1970, le site où se tenait l'Expo 86 était la propriété du chantier ferroviaire du Canadien Pacifique. En 1978, Sam Bawif, qui était alors ministre des Loisirs et de la Conservation, proposa une exposition pour célébrer le centenaire de Vancouver. La célébration devait avoir lieu en 1986 et une proposition de foire présentée en 1979. La foire devait s'appeler «Transpo 1986». La Transpo 1986 Corporation Corporation fut ensuite adoptée par la Colombie-Britannique en 1980, ouvrant la voie à la juste. Le thème était basé sur les transports et reflétait le rôle de Vancouver dans la connexion ferroviaire du Canada et sa position en tant que plaque tournante des ports et des transports. Le planificateur de la foire avait prévu une exposition modeste, mais celle-ci a rapidement abouti à une exposition complète menant à de nombreuses expositions du réseau de transport. La foire a été attribuée à Vancouver en 1980 avec le thème changé de «Transpo '86» à «Expo 86» en 1981. Les travaux de construction sur le site de la foire ont été commandités par la reine Elizabeth II du Canada en 1983 avec le centre d'exposition ouverture en 1985 comme centre de prévisualisation. L'événement qui avait été initialement budgétisé pour 78 millions de dollars canadiens a coûté 802 millions de dollars aux organisateurs. Des milliers de résidents à faible revenu du centre-ville Eastside ont été expulsés de chez eux, pour la plupart dans des hôtels SRO (Single Room Occupancy) afin de créer de l'espace pour les visiteurs. Les locataires ont été expulsés dans un délai très rapproché, car ils étaient assujettis à la Innkeeper's Act de la Colombie-Britannique plutôt qu'à la loi habituelle sur les propriétaires et locataires.

Le juste

L’Expo 86 a été inaugurée le 2 mai 1986 par le Premier ministre Brian Mulroney et les princes Prince et Princesse Charles et Diana du Pays de Galles. Elle comprenait des pavillons de 54 pays et plusieurs autres sociétés. Les participants ont eu l’occasion de concevoir leur pavillon. Chaque module devait avoir une hauteur de 2, 5 étages. La foire a été classée dans la catégorie «Classe II» pour refléter son accent particulier sur le transport et la communication. L'Australie, la Belgique, la Chine, la France, l'Indonésie, l'Italie, le Japon, le Pérou, le Royaume-Uni, les États-Unis et l'URSS, entre autres pays, ont notamment participé à l'Expo 86. La société et les ONG comprenaient Air Canada, General Motors et Telecom Canada. Parmi les pavillons et les expositions figurent la grande salle de Ramsès II, le pavillon de la promesse, le défilé de places à vapeur, aériennes, terrestres et marines et le Kodak Pacific Bowl.

Héritage

L'Expo 86 a attiré plus de 22 millions d'exposants et de participants et a été considéré comme un grand succès malgré un déficit de 311 millions de dollars canadiens. Il reste le deuxième événement majeur en Colombie-Britannique. L'Expo 86 est considérée comme le point tournant de Vancouver d'une ville endormie à une ville de prestige mondial. La moitié occidentale de la ville continue de connaître un développement suite à l'Expo.

Recommandé

Arbre de vie - Merveilles naturelles de Bahreïn
2019
Quel était le fléau de Justinien?
2019
Régions écologiques du Yémen
2019