Jeux olympiques d'hiver: Patinage de vitesse sur courte piste

Le patinage sur courte piste est un sport de compétition de patinage sur glace à haute vitesse, où quatre à six patineurs s'affrontent sur le terrain ovale et mesurent 364, 54 pieds de long. La patinoire mesure 98 pieds de large et 200 pieds de long, ce qui est similaire à la taille de la patinoire internationale de hockey sur glace. Les athlètes s'affrontent entre eux et non contre l'horloge. Ce sport fait partie des Jeux olympiques d’hiver depuis son adoption par les Jeux olympiques de 1992. Avant son adoption, ce sport était présenté aux Jeux olympiques d’hiver de 1988.

Au lieu de commencer le concours à deux; ce qui est le cas sur la longue piste, les concurrents commencent avec quatre à huit concurrents au point de départ. Le lot détermine les rangs plus la compétition oppose les concurrents les uns contre les autres. Ce sont les stratégies et non leur vitesse qui déterminent le vainqueur. En fait, le vainqueur n’est pas toujours le concurrent le plus rapide de la course. Les concurrents dans ce sport utilisent les mêmes stratégies que les coureurs sur piste. Alors que de nombreux patineurs peuvent choisir de conserver leur énergie au début de la course uniquement pour terminer le sprint, les athlètes bien conditionnés commencent à se précipiter dans l’espoir de fatiguer leurs concurrents.

L'origine

Le sport est issu du patinage de vitesse au Canada et aux États-Unis. Les Canadiens et les Américains ont commencé le patinage sur courte piste en 1905/06, et les concurrents participaient à une compétition de 1 312, 34 pieds sur une piste ovale. La course sur un sentier plus restreint s'accompagnait de nouveaux défis, tels que les lignes droites courtes et les virages serrés, de sorte que les concurrents devaient proposer différentes stratégies pour gagner. Contrairement aux sports internationaux où les patineurs se produisaient à deux, la compétition de patinage originale a impliqué environ huit athlètes qui ont commencé à courir ensemble. En 1932, les Jeux olympiques organisèrent la compétition de patinage de vitesse dans le système de lancement en masse. Les compétitions de patinage se déroulaient à l’intérieur et la popularité du sport augmentait en partie à cause des règles de la course en Amérique du Nord, qui introduisaient le style de course de masse. Divers pays comme la France, la Belgique, l'Australie, le Japon et la Grande-Bretagne ont contribué à la popularisation de ce sport en participant aux jeux internationaux d'hiver avant 1967.

Règles et règlements

Un patineur peut être disqualifié s'il trébuche, bloque ou pousse les autres athlètes pendant la compétition. Patiner hors piste juste en dehors de la piste désignée et assister un autre concurrent peut entraîner une disqualification. Rouler un pied devant pour atteindre la ligne d'arrivée plus rapidement, ce qui peut causer le décollage de la glace et ainsi mettre en danger les autres, entraîne l'élimination. D’autres comportements, comme se donner des coups de pied, peuvent également entraîner une disqualification. Commencer une course avant que l'arbitre ne tire le pistolet de starter pour la deuxième fois peut entraîner un écart. On dit qu'un athlète n'a pas patiné s'il ne s'est pas présenté sur la ligne de départ et le seul moyen de ne pas pouvoir terminer la course est quand il se blesse en cours de course.

Gagnants des Jeux Olympiques de 1992

La première compétition olympique a débuté le 18 février 1992 et s'est terminée le 22 février 1992. Seize pays y ont participé. Les concurrents ont pris part à quatre compétitions différentes à l’Olympique de Le Grace, tant pour les hommes que pour les femmes. La Corée du Sud a remporté la compétition avec trois médailles (deux médailles d'or et une de bronze), suivie du Canada qui a eu une médaille d'or et deux médailles d'argent. Les États-Unis étaient le troisième au classement avec une médaille d'or et une d'argent. La Corée du Sud a remporté les deux courses masculines, Kim Ki-hoon ayant remporté le concours à 3 280, 84 pieds et l’équipe du relais remportant le concours à la course de 16 404, 2 pieds. Les compétiteurs canadiens ont pris la deuxième position dans les deux courses masculines avec Frederic Blackburn obtenant une médaille d'argent. Le Japon a remporté la médaille de bronze au concours de relais masculin.

Records olympiques actuels

Le détenteur actuel du record olympique est le Canadien Charles Hamelin, qui a établi le record le 25 février 2010. Lee Jung-Su, de la Corée du Nord, est le détenteur actuel du record olympique des 3 280, 84 ft et 4 921, 25 ft établi le 20 février 2010. et le 13 février 2010 à Vancouver. La Chinoise Wang Meng a établi le record olympique féminin de 1 640, 42 pieds le 17 février 2010 à Vancouver. Valerie Maitais, du Canada, a établi le record olympique actuel des Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi à 3 280 pieds, tandis que Zhou Yang, de la Chine, a établi le record actuel des 4 921, 25 pieds aux Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver. L’équipe féminine chinoise de relais a établi le record des 9 842, 52 pieds aux Jeux olympiques d’hiver de Vancouver en 2010.

Recommandé

Quelles villes ont le plus de punaises de lit?
2019
Les sept parcs nationaux et réserves de parcs nationaux de la Colombie-Britannique
2019
Pays sans réseau ferroviaire
2019