Le fleuve Whanganui, en Nouvelle-Zélande, classé comme entité vivante

Facture passée

Le 16 mars 2017, le Parlement néo-zélandais est entré dans l'histoire en devenant le premier pays au monde à reconnaître un fleuve comme une entité vivante, en lui conférant essentiellement les mêmes droits qu'un être humain. L'honneur a été donné à la rivière Whanganui, la troisième plus longue du pays. Le gouvernement et le peuple maori de la Nouvelle-Zélande discutaient depuis 1840. Le Whanganui sera représenté par deux représentants. L'un d'entre eux sera choisi parmi la communauté maorie (connue sous le nom d'Iwi) et l'autre sera nommé par le gouvernement.

Qu'est-ce que ça veut dire?

L'une des principales conséquences de cette décision est que le fleuve Whanganui sera désormais représenté dans les procédures judiciaires. C'est un effort pour assurer sa protection de l'environnement. Ce n'est pas la première fois que la Nouvelle-Zélande accorde la personnalité à un non-citoyen: en 2014, le parc national de Te Urewera s'est vu octroyer les mêmes droits par le gouvernement.

La signification du Whanganui

Le Whanganui est un site extrêmement sacré pour le peuple maori de Nouvelle-Zélande. Il existe un dicton en langue maorie qui se traduit par "Je suis la rivière et la rivière, c'est moi". Une grande partie de la rivière Whanganui est située dans le parc national de Whanganui.

Recommandé

Cathédrale St Giles - Cathédrales notables
2019
Qui est Shaka Zulu?
2019
La culture du Salvador
2019