Le visa Schengen: un passeport pour tout un continent

Voyager à travers l'Europe est une expérience merveilleuse, riche en culture et en histoire. Comme dans la plupart des voyages, des autorisations et visas appropriés sont nécessaires. Certaines nationalités sont exemptées de visa, d'autres non.

Si un particulier souhaite se rendre en Europe, le visa Schengen est un moyen facile et accessible de naviguer dans un processus autrement compliqué. La bureaucratie nécessaire pour obtenir un visa pour chaque pays sur un itinéraire de voyage peut être décourageante, frustrante et coûteuse. Si le voyage proposé implique de voyager dans deux ou plusieurs pays de l'espace Schengen, ce visa est conseillé.

Le visa Schengen agit comme un document de voyage qui permet au titulaire d'entrer dans les 26 pays membres. Il est important de noter 1) le visa Schengen doit être obtenu avant que le voyageur ait quitté son pays d'origine, 2) ce visa ne peut pas être obtenu à l'immigration lors de son arrivée dans le premier pays, et 3) ce visa est réservé aux visiteurs et exclusivement ceux qui voyagent pour les loisirs, le tourisme ou les affaires

Lors de l'entrée dans l'un des 26 pays membres de l'espace Schengen, le visa reste valable pendant une période maximale de 90 jours pour les voyages à l'intérieur de la région, sur une période de 6 mois. Une planification minutieuse est essentielle pour assurer le respect de la réglementation. Il est notoirement difficile de prolonger un visa Schengen. Si le temps passé dans le pays dépasse 90 jours, le pays d’éjection automatique aura lieu.

Exemptions de visa

Un certain nombre de pays sont exemptés de l'accord Schengen, ce qui signifie qu'aucune demande préalable n'est requise

Les visiteurs des pays suivants, énumérés ci-dessous, sont dispensés de l'obligation de visa pour l'espace Schengen et n'ont pas besoin de demander le visa.

Albanie, Andorre, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Australie, Bahamas, Barbade, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Brunei, Canada, Chili, Costa Rica, Croatie, El Salvador, Ex-République yougoslave de Macédoine (ARYM), Guatemala, Honduras, Hong Kong, Israël, Japon, Malaisie, Macao, Maurice, Mexique, Monaco, Monténégro, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Mariannes du Nord, Panama, Paraguay, Saint-Kitts-et-Nevis, Serbie, Seychelles, Singapour, Corée du Sud, Taïwan, États-Unis, Uruguay, Venezuela .

Si la personne voyageant n’est pas originaire de l’un des pays énumérés ci-dessus et qu’il est prévu de visiter plus d’un pays de la région Schengen, ce visa simplifiera donc la procédure.

Le processus de demande

La demande de visa Schengen est gratuite, mais une fois approuvée, elle peut coûter jusqu'à 60 euros.

Une fois qu’un visa Schengen est requis pour votre voyage, le processus de demande de visa doit commencer. Un guide d'application du processus peut être trouvé ici.

Pour réussir le processus, contacter le consulat du pays dans lequel se déroulera la majorité du voyage constitue la première étape. Le personnel du consulat sera en mesure d'aider à compléter la demande et de fournir une liste de contrôle des documents nécessaires pour garantir les meilleures chances d'obtenir le visa.

Pour faire une demande de visa Schengen, aucun paiement n'est requis. Le processus peut être assez laborieux, la patience est donc un atout à cette étape du processus. Après approbation, vous devrez payer pour le visa. Les charges sont détaillées ci-dessous:

  • Adulte: 60 Euro
  • Enfant de 6 à 12 ans: 35 euros
  • Enfant de moins de 6 ans: gratuit

Il n’est pas rare de voir les frais supprimés dans l’intérêt de la culture ou du tourisme du pays hôte. Cela est particulièrement vrai pour les enfants. Si les enseignants accompagnant un groupe d’étudiants organisent un voyage, faites-le savoir lors de la procédure de candidature, car les frais d’inscription pour les étudiants peuvent être supprimés.

Facilité d'approbation

La France délivre le plus de visas par an, mais ne comptez pas sur elle pour être le seul pays à pouvoir faire une demande

Il existe un seul type de visa Schengen, ce qui facilite considérablement la procédure.

Au stade de la planification du voyage, il est conseillé de rechercher quel pays est le plus apte à accorder des visas Schengen. Cela fluctue avec le temps, la recherche peut donc être extrêmement bénéfique.

On sait que la France fournit systématiquement le plus grand nombre de visas par an, mais cela peut changer. En fin de compte, le processus de demande et les exigences sont les mêmes quel que soit le pays. Toutefois, certaines recherches sur les statistiques relatives aux visas accordés pourraient faire la différence entre l’obtention du visa et son refus.

Documentation requise

Assurez-vous d'avoir la documentation appropriée, y compris le billet d'avion aller-retour

Documents d'identité: Pour obtenir le visa, un passeport en cours de validité avec une quantité importante de pages vides est requis. Une fois le voyage de 90 jours terminé, votre passeport devrait comporter 2 à 4 pages vides et au moins 6 mois avant la date d'expiration. Deux photos de passeport conformes à la norme biométrique sont également requises. Votre studio de photo local pourra vous aider à respecter ces normes. Remplir les formulaires de demande pertinents obtenus auprès du consulat du pays dans lequel vous postulez est également nécessaire à ce stade.

Documents de voyage: comme pour la plupart des voyages, il est essentiel que vos documents de voyage aller-retour soient prêts et qu'ils justifient de votre intention de retourner dans votre pays d'origine. Une réservation de vol aller-retour est acceptable et les billets confirmés devront peut-être être présentés à l'entrée dans chaque pays visité. Avoir une copie imprimée de l'itinéraire accélérera le passage des frontières et aidera à répondre aux questions des agents de l'immigration.

Preuve de fonds: La capacité de démontrer que le voyage est à la portée du titulaire du visa est requise. Cela peut être sous la forme de copies de relevés bancaires des 6 mois précédents ou de factures de carte de crédit. Les membres de la famille dans le ou les pays figurant sur l'itinéraire peuvent fournir des documents indiquant qu'ils fourniront des données financières sont également acceptés. L'argent nécessaire pour pouvoir prouver que le voyage est abordable varie légèrement d'un pays à l'autre. 50 - 60 euros par jour est une moyenne approximative.

Assurance de voyage: La documentation détaillant la couverture d'assurance de voyage et de santé de la personne voyageant est obligatoire. Ce n'est pas seulement une exigence du visa Schengen, mais une recommandation sans faille lorsque vous voyagez en dehors du pays d'origine de l'individu. Les factures d'hôpital peuvent être impitoyables, même pour des blessures relativement mineures.

Processus de rejet et d'appel

Les rejets peuvent être difficiles, mais il existe un processus d'appel que vous pouvez suivre

Si la demande Schengen est rejetée, une procédure d'appel étendue est disponible. Le consulat vous informera en détail des détails de ce processus en cas de refus.

Être méticuleux dans la préparation des documents avant de soumettre la demande facilitera grandement le processus. Le consulat fournira une liste de contrôle détaillée des documents requis. Il est essentiel de porter une attention particulière à toutes les instructions données lors de la collecte de la documentation.

Même les plus petits détails, quand ils sont négligés, peuvent causer des retards et mettre un frein à l'aventure. Avec une bonne planification, le visa Schengen fournira un accès complet à certaines des villes et des expériences les plus fascinantes que l’Europe peut offrir.

* Pays membres de Schengen

Une carte des nations au sein de l'Europe qui composent l'espace Schengen

Il y a 26 pays membres de Schengen, listés ci-dessous. Les pays de la région Schengen comptent certains des sites touristiques les plus célèbres d’Europe. Du Colisée à Rome au vieux Bratislava en Slovaquie. En fonction de la nationalité, si vous avez besoin d’un visa pour visiter les pays suivants, Schengen est un excellent outil pour atteindre cet objectif.

Vous trouverez ci-dessous une liste des pays de la région Schengen:

  1. L'Autriche
  2. Belgique
  3. République Tchèque
  4. Danemark
  5. Estonie
  6. Finlande
  7. France
  8. Allemagne
  9. Grèce
  10. Hongrie
  11. Islande
  12. Italie
  13. Lettonie
  14. Liechtenstein
  15. Lituanie
  16. Luxembourg
  17. Malte
  18. Pays-Bas
  19. Norvège
  20. Pologne
  21. le Portugal
  22. Slovaquie
  23. La Slovénie
  24. Espagne
  25. Suède
  26. Suisse

Recommandé

Croissance du PIB par pays
2019
Les 25 plus grandes économies du monde
2019
Qu'est-ce qu'une cabane Quonset?
2019