Les différentes formes de gouvernement par attributs démocratiques

La démocratie signifie "le gouvernement du peuple". C'est le système de gouvernance le plus préféré dans les sociétés modernes. Une société démocratique permet aux masses d'exprimer leur choix sur le processus administratif, la répartition des ressources et la gouvernance générale du pays. Les citoyens d'un État démocratique exercent le pouvoir directement ou par le biais d'un processus électoral qui élit des représentants au Parlement. La démocratie est parfois interprétée comme une règle de la majorité, un système dans lequel la majorité se fait au détriment de la minorité. Les incertitudes dans un État démocratique obligent les forces impliquées à lutter à plusieurs reprises pour la réalisation de leurs intérêts. La démocratie moderne en Europe, connue sous le nom de «démocratie occidentale», tire son origine de la République romaine et de l’Athènes classique, où la libre volonté du peuple devint un élément essentiel et déterminant de la détermination du leadership du pays.

La démocratie est réalisée si les quatre facteurs suivants sont présents: (1) un système politique pour élire et remplacer le gouvernement - dans plusieurs pays, cela se traduit par un processus électoral; (2) la participation du citoyen du pays; (3) la protection des droits de l'homme des citoyens; et (4) une règle de droit qui s'applique également à tous.

La démocratie contraste avec la monarchie absolue, le totalitarisme, la dictature, l’oligarchie et plusieurs autres formes de gouvernement où le pouvoir est centralisé à un individu ou à un groupe particulier d’individus. Il existe différentes formes de démocratie, bien qu'elles défendent toutes une gouvernance similaire.

Différentes formes de gouvernement par attributs démocratiques

Démocratie représentative

La démocratie représentative est le visage contemporain de la démocratie. C'est la forme de gouvernance démocratique la plus populaire. La démocratie représentative repose sur le principe de l'élection de représentants. Les représentants sont élus selon un processus électoral juste et ont le pouvoir d'élire d'autres représentants, tels que le président, le premier ministre et des hauts fonctionnaires. Le rôle et les pouvoirs des représentants sont limités dans la constitution afin d'équilibrer le pouvoir de représentation et de limiter les manipulations. La démocratie représentative est pratiquée en Europe, en Amérique du Nord, dans certaines régions d'Afrique et dans plusieurs autres régions du monde.

La démocratie directe

La démocratie directe est également appelée démocratie pure. C'est un système de gouvernance dans lequel les gens choisissent directement leur représentant et leurs politiques. Elle diffère d’une démocratie représentative commune à plusieurs États démocratiques en ce sens que les citoyens décident de leurs politiques directement sans intermédiaires, tels que des membres du sénat ou du parlement. La démocratie directe peut être participative ou délibérative.

Démocratie semi-directe

Les démocraties semi-directes autorisent les citoyens à élire des représentants qui assurent le fonctionnement quotidien du gouvernement, mais le peuple reste souverain avec le pouvoir de faire pression en faveur du référendum, de l'initiative et du rappel. Les législations politiques sont élaborées par les élites politiques et soumises à des référendums lorsque le vote à la majorité est décidé. La démocratie directe n’est pas aussi courante que la démocratie représentative, elle est pratiquée dans les cantons suisses d’Appenzell Rhodes-Intérieures et de Glaris, ainsi que dans certaines parties des États américains de la Nouvelle-Angleterre, comme le Vermont.

Démocratie libérale

La démocratie libérale fait référence à une démocratie basée sur l'idéologie du libéralisme classique. Le libéralisme classique préconise les libertés civiles et la liberté économique dans le respect de la loi. La démocratie libérale peut revêtir différentes formes, telles que monarchie constitutionnelle, république, système parlementaire ou système présidentiel. Ces démocraties accordent aux adultes le droit de posséder des biens, de voter et de participer à des activités politiques.

DEMOCRATIE SOCIALE

La social-démocratie fait référence à une idéologie politique, économique et sociale qui préconise des interventions sociales et économiques visant à promouvoir les développements économiques et sociaux dans une économie capitaliste. La social-démocratie cherche à établir des régimes fondés sur une démocratie représentative et participative. L'idéologie a été développée pour offrir une transition sereine du capitalisme au socialisme à travers un processus politique. La social-démocratie contemporaine cherche à lutter contre le problème croissant de l'oppression, des inégalités, de la pauvreté et du manque d'équipements de base, notamment l'accès aux soins de santé, à l'éducation et aux soins des enfants et des personnes âgées.

Démocratie totalitaire

La démocratie totalitaire, également connue sous le nom d'anarcho-monarchisme, est une variante de la démocratie dans laquelle les citoyens ont le droit de voter mais n'ont aucune influence sur le processus décisionnel après le processus électoral. L'idéologie a été développée par l'historien JL Talmon. Selon Talmon, la démocratie totalitaire conserve le pouvoir d’imposer et de contrôler tout et tous en l’absence de soutien de la part des citoyens. Pour conserver un tel pouvoir, le gouvernement supprime tout élément dissident. L'État maximise le contrôle sur les citoyens en affirmant que ses actions sont destinées à améliorer la majorité. Les citoyens de l'État soutiennent les actions du gouvernement et sont conscients de leur impuissance. L’Allemagne nazie fait partie des États qui ont pratiqué cette forme de démocratie. La démocratie totalitaire est étroitement liée à l’électocratie.

Électocratie

L'électocratie fait référence à un système de gouvernance dans lequel le peuple choisit ses dirigeants mais ne participe pas à la prise de décision politique par la suite. L’électocratie limite la prise de décision politique et le pouvoir à quelques personnes choisies par les citoyens de l’État. Ces formes de démocratie sont utilisées pour rétablir la paix dans les pays déchirés par la guerre, où les dirigeants sont chargés de négocier la paix. L’Iraq et l’Afghanistan sont quelques-uns des pays cités qui utilisent cette forme de démocratie.

Démarchie

La démarchie est une forme de démocratie dans laquelle le pouvoir politique est laissé à quelques personnes choisies au hasard. Les décideurs sont sélectionnés par tri parmi un groupe de personnes éligibles. Les élus sont appelés "jurys de politiques" ou "conférences de consensus", et leur principale responsabilité est de décider des politiques. La démarchie est considérée comme un substitut rationnel à la démocratie représentative, sujette à la manipulation de la part des politiciens et des décideurs professionnels. Les analystes politiques considèrent la démarchie comme un mode de gouvernance plus interactif et plus réaliste, car les sélections aléatoires offrent une vue générale du public.

Recommandé

Le bombardement de la Yougoslavie par l'OTAN
2019
10 beaux endroits en Inde
2019
Les archipels majeurs de l'Ecosse
2019