Les mammifères en voie de disparition du Venezuela

Le Venezuela est une nation présidentielle fédérale qui se trouve dans la région nord du continent sud-américain. Il est officiellement connu sous le nom de République bolivarienne du Venezuela. Caracas est à la fois la capitale et la plus grande ville du pays. La langue officielle est l'espagnol. Les Métis constituent le groupe ethnique prédominant et représentent 51, 6% de la population totale. Le pays a été qualifié de l’un des plus corrompus du monde et est également très hostile aux étrangers. Le pays se situe dans les zones initialement couvertes de forêts humides de feuillus. Il existe au Venezuela une collection variée d’animaux dont la majorité sont endémiques. Dans cet article, je discuterai de certaines des espèces de mammifères en voie de disparition dans le pays.

Singe araignée brune

L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a classé le singe araignée brun dans la catégorie en danger critique d'extinction. Comme son nom l'indique, le singe est brun. On le trouve principalement dans le nord-ouest du Venezuela et, dans certains cas, dans les pays voisins de la Colombie. Les membres antérieurs sont légèrement plus longs que ceux de l’arrière et ils ont une longue queue mince mesurant jusqu’à 30 pouces et dépourvue de poils au bout. La longueur totale du corps, à l’exception de la queue, est d’environ 20 pouces alors que leur poids est d’environ 20 livres. Les singes passent la majeure partie de leur vie dans les grands arbres et ne descendent que pour manger de la terre et boire de l'eau. Ils se trouvent principalement en groupes et se déplacent en se balançant sur des branches d’arbres plutôt qu’en marchant à quatre pattes comme beaucoup d’autres primates. Ils sont herbivores et frugivores et utilisent principalement leurs sens de la vue, du goût, de l’odorat et du toucher pour trouver de la nourriture. La durée de vie moyenne des singes est de 30 ans, mais elle est supérieure pour les singes en captivité.

Pacarana

Le Pacarana est un gros rongeur lent qui pèse environ 33 livres et mesure 31 pouces de longueur. Le nom pacarana est traduit par "faux Paca" en raison de la similitude entre le Pacarana et le Paca. Cependant, ils n'appartiennent pas à la même famille. Le rongeur est nocturne et est endémique des forêts tropicales du bassin ouest de l’Amazone et des versants de la Cordillère des Andes. On les trouve toujours par groupes de quatre. L'UICN a classé l'espèce comme menacée.

Rat vénézuélien mangeur de poisson

Le rat mangeur de poisson vénézuélien est une espèce de rongeur endémique du Guyana et du Venezuela. L'UICN l'a répertoriée comme vulnérable dans la Liste rouge des espèces menacées en raison du déclin de la taille de la population. Le rat est semi-aquatique et se nourrit d'invertébrés aquatiques. On le trouve principalement dans les cours d'eau clairs. La population est en déclin, ce qui a été attribué à la pollution des cours d'eau et à la déforestation.

Loutre géante

La loutre géante est un mammifère social-carnivore qui vit en Amérique du Sud. Il vit dans un groupe centré sur un couple reproducteur dominant. Ils sont territoriaux et diurnes, même s’il a été observé qu’ils sont très pacifiques. C'est le membre le plus important de la famille Mustelid, avec une longueur pouvant aller jusqu'à 5, 6 pieds de la tête à la queue et pesant jusqu'à 70 livres. Il existe des preuves montrant l'existence de grands mâles dans le passé, mais ils ont disparu en raison d'une chasse excessive. La reproduction a lieu sur les rives des rivières pendant la saison sèche à partir de juillet. Il y a partage des rôles et tous les membres du groupe, y compris les adultes non productifs impliqués dans la capture de poissons pour les jeunes chiots. Ce sont des prédateurs au sommet et se nourrissent de poisson.

Menaces pour les mammifères du Venezuela

La perte d'habitat est la principale menace à l'existence du singe araignée brun et de nombreux autres mammifères indigènes du Venezuela. 98% de leurs habitats naturels ont été nettoyés à des fins agricoles et industrielles. Le Pacarana est menacé par la perte d'habitat et par sa chasse par l'homme pour la viande. Les activités humaines telles que la déforestation et la pollution constituent la principale menace pour de nombreux mammifères trouvés au Venezuela

Les mammifères en voie de disparition du Venezuela

Mammifères en voie de disparition du VenezuelaNom scientifique
Singe araignée brune

Ateles hybridus
Pacarana

Dinomys branickii
Rat mangeur de poisson de Musso

Neusticomys mussoi
Rat mangeur de poisson vénézuélien

Neusticomys venezuelae
Loutre géante

Pteronura brasiliensis
Opossum Souris Guajira

Marmosa xerophila
Opossum élancé à tête étroite

Marmosops cracens

Recommandé

Les plus grandes villes de Sibérie
2019
Quelle est la capitale des Palaos?
2019
Où vit le Dalaï Lama?
2019