Les plus hautes montagnes de la République démocratique du Congo (Kinshasa)

La République démocratique du Congo (RDC) est un vaste pays d'Afrique centrale. Deuxième pays d'Afrique après l'Algérie, le pays compte près de 80 millions d'habitants. Le pays est frontalier de 9 pays, dont l’Angola, le Burundi, la République centrafricaine, la République du Congo, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Zambie, la Tanzanie et l’Ouganda. Le terrain du pays est constitué d’un vaste bassin de basses terres situées dans la partie centrale du pays et d’un massif montagneux dans la région orientale. L’altitude moyenne du pays est de 726 mètres, tandis que le point le plus élevé est Pic Marguerite, sur le mont Stanly, avec une hauteur de 5 110 mètres. Le point le plus bas se trouve au bord de l’océan Atlantique, avec une altitude de 0 mètre. Le pays est francophone avec plus de 200 groupes ethniques africains

Mount Stanley

Le mont Stanley est la plus haute montagne de la République démocratique du Congo et la troisième plus haute montagne d'Afrique, avec une altitude de 5 109 mètres. Mount Stanley a été nommé d'après un journaliste gallois et un explorateur Sir Henry Morton Stanley. Il fait partie de la chaîne de montagnes Ruwenzori et fait également partie du parc national des montagnes de Ruwenzori. La montagne est une destination touristique pour les visiteurs locaux et internationaux, qui aiment l'escalade. La montagne a des huttes autour qui offrent un hébergement de nuit pour les touristes. Cependant, depuis la frontière entre l'Ouganda et la RDC, il y a souvent eu des problèmes frontaliers affectant principalement les touristes qui trouvent qu'ils paient davantage à la frontière de la RDC par rapport à ce qu'ils paient à la frontière ougandaise.

Mont Emin

Le mont Emin Pasha est la deuxième plus haute montagne de la République démocratique du Congo avec une altitude de 4 798 mètres. Il est situé le long de la frontière avec l'Ouganda. Il s’agit de la troisième montagne la plus haute de la RDC et fait également partie des six montagnes du Ruwenzori. La montagne doit son nom à un médecin prussien, Mohammed Emin Pacha, qui aurait fourni des connaissances scientifiques et géographiques sur l’Afrique centrale tout en explorant le pays. La montagne a des crêtes très étroites et rocheuses. La plaine inférieure de la montagne abrite les habitants du Zaïre et de Mutsori qui agissent comme guides à travers la montagne.

Mont Karisimbi

Avec une altitude de 4 507 mètres, le mont Karisimbi est un volcan en sommeil situé le long de la frontière entre le Rwanda et la République démocratique du Congo. C'est la plus haute des huit montagnes des Virunga. Son nom a été emprunté au mot kinyarwanda amasimbi, qui signifie "coquille blanche", en raison de la neige qui recouvre la montagne au sommet de son volcan.

Mont Mikeno

Mikeno est une montagne volcanique en sommeil avec une altitude de 4 437 mètres. C'est la troisième plus haute des montagnes des Virunga et la treizième plus haute montagne d'Afrique. Le nom Mikeno a été emprunté à une tribu locale qui signifie pauvre, faisant référence à sa nature cruelle envers les êtres humains. La montagne a des forêts épaisses qui abritent des gorilles, ce qui en fait une attraction touristique.

Mont Visoke

Le mont Visoke, également connu sous le nom de Bisoke, est un volcan actif d’une altitude de 3 711 mètres. Il est situé dans le parc national des Virunga. Étant une destination touristique, la montagne attire les touristes et les alpinistes. Depuis que la montagne borde le Rwanda et la RDC, les conflits ethniques ont entraîné la déforestation de la forêt entourant la montagne. Parmi les animaux de la région figurent les gorilles. Le nom Bisoke a été emprunté à Swahili, ce qui signifie imprégné d’eau. En effet, le sommet du mont Visoke présente deux cratères qui ont formé deux lacs de cratère après une éruption en 1957.

Mont Sabyinyo

Avec une altitude de 3 634 mètres, le mont Sabyinyo est situé en République démocratique du Congo, le long des frontières rwandaise et ougandaise. C'est un volcan éteint dans les montagnes des Virunga, au nord-est du lac Kivu. Le nom de la montagne tire son origine du mot kinyarwanda iryinyo qui signifie "dents". Le pic en forme de scie de la montagne ressemblerait à une dent gommée. La montagne accueille également des gorilles, qui attirent des touristes locaux et internationaux, stimulant l'économie par le tourisme. Cependant, avec la montagne bordant trois pays, ces gorilles se déplacent souvent vers les différents emplacements des trois pays, obligeant ainsi un touriste à se rendre aux différentes frontières pour les voir.

Mont Mohi

Mohi est la sixième plus haute montagne de la République démocratique du Congo avec une altitude de 3 480 mètres. Il est situé le long de la rive ouest de la partie nord du lac Tanganyika. En raison de son épais couvert forestier, la montagne abrite de nombreux animaux sauvages qui promeuvent l'économie du pays par le tourisme. La région est habitée par les peuples Bashi, Banyindu et Bafuliro. Cependant, l’installation de réfugiés rwandais dans la région a entraîné des conflits entre les habitants et les réfugiés. L'augmentation du nombre d'habitants le long de la forêt qui sécurise la montagne a également conduit à la destruction de forêts pour le bois d'oeuvre et le bois de chauffage et l'utilisation des terres pour l'exploitation minière et l'agriculture.

Mont Nyiragongo

Le mont Nyiragongo se trouve dans le parc national des Virunga, à une altitude de 3 470 mètres. La montagne aurait été nommée en l'honneur d'un voleur de légendes bantoues chassées du volcan et chaque fois que le méchant était combattu, un volcan avait éclaté. Stratovolcan actif, la montagne a un cratère de deux kilomètres et un lac de lave. Selon les informations, le volcan a explosé au moins 34 fois depuis 1982. Le dioxyde de carbone localisé, désigné par les indigènes comme mazuku, a entraîné la mort la zone. L’ouverture de nouvelles bouches du cratère pose également le risque d’une éventuelle éruption volcanique.

Le braconnage dans la région est une menace sérieuse pour la faune. Les réfugiés ont été responsables de la destruction des forêts entraînant la déforestation et la perte de la flore et de la faune. L'extraction de minéraux dans la région, notamment de diamants, de coltan et d'or, a entraîné une dégradation de l'environnement.

Les plus hautes montagnes de la République démocratique du Congo (Kinshasa)

RangLes plus hautes montagnes de la République démocratique du Congo (Kinshasa)Élévation
1Mount Stanley5.109 mètres
2Mont Emin4 798 mètres
3Karisimbi4 507 mètres
4Mikeno4 437 mètres
5Visoke3 711 mètres
6Sabyinyo3 634 mètres
7Mont Mohi3 480 mètres
8Nyiragongo3 470 mètres

Recommandé

Cathédrale St Giles - Cathédrales notables
2019
Qui est Shaka Zulu?
2019
La culture du Salvador
2019