Les quatre espèces de divinités vivant dans le monde aujourd'hui

Les Godwits sont des oiseaux migrateurs du genre Limosa appartenant à la famille des oiseaux Scolopacidae de l'ordre des Charadriiformes. Les oiseaux migrent de leurs aires de reproduction dans les parties septentrionales de l'Europe, de l'Asie et de l'Amérique du Nord vers le sud. Une espèce de médiocre détient le record de voler sans escale depuis très longtemps. Les oiseaux ont de longs becs qui facilitent leurs habitudes alimentaires. Les courlis et les queues de queue ressemblent beaucoup aux godwits. Cependant, les becs légèrement tournés vers le haut ou droit des godwits aident à les distinguer des courlis qui ont des becs en forme de croissant. Les jambes plus longues des fantômes aident également à les identifier contre les pendules.

4. Barge à queue noire

La barge à queue noire, limosa limosa.

La Limosa limosa est une espèce de pieuse pierre dont l'aire de répartition s'étend de l'Islande à l'Asie centrale en passant par l'Europe. Les oiseaux hivernent aussi loin au sud que le sous-continent indien et l’Australie. Dans leur aire de reproduction, les oiseaux peuvent être trouvés dans les prairies humides, les tourbières, les landes, les rives des lacs et les fens. Ils préfèrent généralement vivre à l'intérieur des terres et près des habitats d'eau douce. Les oiseaux ont un plumage d'hiver gris-brun terne, mais pendant la saison de reproduction, la poitrine, le cou et la tête ont un plumage orange. Les audacieuses barres alaires blanches et noires sont clairement visibles en vol. La couleur de la facture varie également selon les saisons. En hiver, le bec est rose à la base et foncé à l'extrémité, tandis que pendant la saison de reproduction, il est jaunâtre à rose orangé à la base, tandis que l'extrémité demeure sombre. Les pattes sont longues et de couleur bleu-gris. Les trois sous-espèces de cet oiseau sont L. l. limosa, L. l. islandica et L. l. melanuroides . Les oiseaux avaient été abondamment chassés dans le passé et la France continue de chasser cette espèce en grand nombre, même aujourd'hui. Ainsi, ces oiseaux sont classés comme «quasi menacés» par l'UICN.

3. Barge hudsonienne

Barge hudsonienne.

La Limosa haemastica est une espèce de poule qui se reproduit en Alaska, dans le nord-ouest du Canada et dans la baie d'Hudson. En hiver, les oiseaux migrent du sud vers le sud des États-Unis et en Amérique centrale, et certains se dirigent vers l'Europe, l'Afrique du Sud et l'Australie. Les filleuls hudsoniens ont le dos marron marbré et les parties inférieures couleur marron. Le bec est rose et sombre à l'extrémité. Les pattes sont longues et gris bleuâtre. La croupe est blanche et la queue est noire. La longueur de l'espèce est comprise entre 370 et 420 mm. Les oiseaux nichent sur le sol dans les zones marécageuses et se nourrissent principalement de crustacés et d’insectes.

2. Barge à queue noire

Limosa lapponica.

La Limosa lapponica est un échassier qui se reproduit sur les côtes arctiques et la toundra du nord de l'Asie, de la Scandinavie et de l'Alaska. Les oiseaux migrent vers des régions tropicales et tempérées plus chaudes jusqu'en Australie pendant l'hiver. Ils détiennent le record de la plus longue migration sans escale et de la plus longue migration sans alimentation parmi toutes les espèces d'oiseaux du monde. La barge à queue de bar a une longueur comprise entre 37 et 41 cm du bec à la queue. Les oiseaux ont un bec qui est rose à la base et foncé à la pointe. La poitrine et les parties inférieures de l'oiseau présentent un plumage rouge brique pendant la saison de reproduction et un plumage blanc cassé pendant l'hiver. Le dos est gris chiné. Les pattes bleu-gris sont de taille relativement courte. L’absence de barres alaires blanches et la présence d’une queue barrée distinguent l’espèce de la barge à queue noire. Les oiseaux se nourrissent de crustacés, d'insectes et de plantes aquatiques. Ils construisent des nids de tasse dans une végétation moussue et les deux parents couvent les œufs. Les oiseaux ont trois sous-espèces: L. l. lapponica, L. l. menzbieri, et L. l. Baueri. La barge à queue de poisson est une espèce «presque menacée».

1. Barge marbrée

Limosa fedoa.

La limosa fedoa est la plus grande espèce de pigeonnette qui se reproduit dans les Prairies de l'Ouest canadien et dans une partie de la région des grandes plaines américaines. Les oiseaux migrent vers des zones plus chaudes pour l'hivernage. Les côtes de Californie, du Mexique, du golfe du Mexique et de certaines régions d'Amérique du Sud servent d'hivernage à cet oiseau. La barge marbrée mesure de 40 à 50 cm. Le poids corporel varie entre 240 et 520 g. Les oiseaux ont un ventre et une poitrine sombres et tachetés et un brun pâle. Les flancs et la poitrine comportent également des barres sombres. Le long bec rose est foncé vers le bout. Les pattes velues sont gris bleu. Les oiseaux se nourrissent d'insectes et de crustacés et occasionnellement de plantes aquatiques. Ils peuvent être observés dans les vasières, les plages et les habitats marécageux. La perte d'habitat et la chasse ont réduit la population de ces oiseaux, mais comme l'espèce est toujours largement répandue, elle est toujours reconnue comme une espèce «moins préoccupante». Il existe deux sous-espèces de la marraine: L. f. beringiae et L. f. fedoa .

Recommandé

Principaux pays d'origine de touristes au Cambodge
2019
Pyotr Ilitch Tchaïkovski - Compositeurs célèbres dans l'histoire
2019
Liste des pays communistes aujourd'hui
2019