Pays où la majeure partie de la dette extérieure est due à des entités multilatérales

Les entités multilatérales font référence aux organisations de prêt qui ont été créées par plusieurs pays, tels que la Banque mondiale, l'Organisation mondiale du commerce, le FMI et diverses agences des Nations Unies. Ces institutions sont créées dans le but de fournir des conseils financiers et professionnels pour aider au développement des pays membres. Les membres comprennent à la fois les pays donateurs développés et les pays emprunteurs en développement. Les entités multilatérales financent des projets sous forme de prêts à long terme, déterminés par les taux du marché, au moyen de subventions et de prêts à long terme, également appelés crédits.

Ces pays doivent la majeure partie de leur dette extérieure à des entités multilatérales;

Burkina Faso

Ce pays d'Afrique de l'Ouest doit 78, 1% de sa dette extérieure à des organismes financiers multilatéraux. Depuis 1997, le Burkina Faso a bénéficié d’une initiative visant à aider les pays lourdement endettés à bénéficier d’une aide au développement du FMI et de la Banque mondiale. L'argent prêté a été utilisé pour lutter contre la pauvreté, assurer l'éducation de base et l'alphabétisation, la protection des services pastoraux et de l'élevage, le développement de la formation technique et les technologies de l'information et de la communication.

Népal

Le Népal dépend fortement de l'aide financière extérieure de la Banque mondiale et de la Banque asiatique de développement (BAD). L'aide financière de ces banques représente 77, 3% de la dette extérieure totale. La dette extérieure du gouvernement népalais est de 3, 8 milliards de dollars, dont environ 1, 2 milliard à la BAD et 1, 1 milliard à la Banque mondiale. À la suite des tremblements de terre au Népal, où de nombreuses personnes ont été tuées et des biens détruits, la Banque mondiale et d'autres entités multilatérales ont fourni davantage de fonds pour le développement. Cependant, il semble que peu de développement se soit produit et de nombreuses questions se sont posées quant à savoir si cet argent a été utilisé à mauvais escient au nom du développement des infrastructures.

Saint Vincent et les Grenadines

La dette extérieure vis-à-vis des entités multilatérales est de 73, 8% pour le pays des Caraïbes. Saint-Vincent-et-les Grenadines, malgré des améliorations minimes des performances de sa dette, doit encore une grande partie de sa dette extérieure à la Banque centrale des Caraïbes orientales.

Botswana

En 2013, la dette extérieure brute du Botswana s'élevait à 3, 4 milliards de dollars, montant qui a augmenté par rapport au PIB en raison de la dépréciation de la devise du pays par rapport au dollar américain. La dette extérieure représente 73, 3% de la dette nationale totale. La majeure partie de l'argent prêté provient d'organisations multilatérales telles que la Banque internationale pour la reconstruction et le développement et la Banque africaine de développement.

Facteurs contribuant à la crise de la dette

La plupart des pays en développement ont succombé à la crise de la dette extérieure, un pourcentage important de leurs emprunts provenant d'organismes multilatéraux. Des pays tels que le Lesotho, le Bénin, l'Ouganda, le Mali, l'Erythrée et Madagascar ont plus de 60% de leur dette publique vis-à-vis des financiers extérieurs.

Les dettes énormes ont entravé le développement humain dans ces pays, ce qui a eu une incidence durable sur la croissance économique globale.

La mauvaise gestion et les politiques gouvernementales ont rendu impossible le recouvrement de la dette. La tendance dans la plupart de ces pays semble s’aggraver de jour en jour. De plus, les pays du tiers monde doivent payer les emprunts en devises fortes, telles que le yen japonais, l'euro ou le dollar américain, par rapport à leurs devises faibles, dont la valeur fluctue facilement.

L’instabilité politique est également un facteur majeur de l’augmentation de la dette extérieure. Beaucoup de temps et de ressources sont consacrés à renforcer l'ordre public, à reconstruire le pays et à résoudre la crise. Cette situation conduit inévitablement à davantage d'emprunts.

Pays où la majeure partie de la dette extérieure est due à des entités multilatérales

RangPays% de la dette extérieure due à des entités multilatérales
1Burkina Faso78, 1%
2Népal77, 3%
3Saint Vincent et les Grenadines73, 8%
4Botswana73, 3%
5Lesotho72, 9%
6Bénin72, 3%
7Ouganda71, 1%
8Mali69, 6%
9Erythrée65, 8%
dixMadagascar65, 3%

Recommandé

Les plus grands déversements d'eaux usées de l'histoire récente
2019
Les plus grands stades de tennis du monde
2019
Quand l'Arménie at-elle gagné son indépendance?
2019