Qu'est-ce qu'une terrasse fluviale?

Les terrasses fluviales ressemblent à des marches sur les rives de rivières, dont certaines ont plus de 100 pieds de hauteur. Ces terrasses sont formées à la suite du dépôt continu et de l'érosion des sédiments par le fleuve. Une rivière dans des régions qui connaissent des glaciations est le plus susceptible de développer des terrasses fluviales. Ces terrasses sont classées en deux groupes principaux: les terrasses fluviales de remplissage et les terrasses; et des terrasses fluviales jumelées et non appariées. Sous le remblai, des terrasses sont découpées et des sous-divisions de terrasses fluviales imbriquées.

Terrasses de Fill et Strath

Les terrasses en remblayage sont des terrasses fluviales visibles dans les vallées fluviales remplies de sédiments causés soit par les glaciations, soit par une augmentation de la charge du lit. Le flux de la rivière continuera à déposer le matériau dans la vallée jusqu'à atteindre l'équillibrium, sur lequel tout matériau supplémentaire sera transporté en aval par les eaux de la rivière. L'équilibre n'est pas permanent et, avec le temps, les sédiments déposés sur la terrasse peuvent s'éroder, en raison d'un débit d'eau accru. En fin de compte, la vallée de la rivière donne une apparence semblable à une marche, où les plus hautes «marches» remplissent généralement les terrasses. Les terrasses fluviales de Strath sont formées à la suite d'une érosion importante sur le substrat rocheux de la rivière. Au fil du temps, la vallée de la rivière s’agrandit en largeur et une modification du taux d’érosion causée par le changement de dureté du substrat rocheux ou du débit de l’eau se traduit par la formation de terrasses en pente.

Terrasses coupées et nichées

Les terrasses fluviales en terrasses sont subdivisées en terrasses taillées et en terrasses enchevêtrées. Les terrasses coupées se forment après des changements constants du débit de l'eau dans la rivière, entraînant une érosion de la vallée. Les sédiments érodés exposent des terrasses coupées. Sur la face arrière se trouvent des terrasses de remplissage imbriquées qui se forment après le dépôt des alluvions érodées dans une vallée, mais un débit d'eau accru érode les sédiments déposés. La vallée exposée est à nouveau remplie de sédiments, mais à un niveau inférieur, ce qui entraîne la formation d'une terrasse en enchevêtrement. La principale différence entre les terrasses de remplissage imbriquées et les terrasses coupées réside dans le fait que les terrasses coupées sont formées à la suite de l'érosion des sédiments tandis que les terrasses de remplissage imbriquées sont créées par le dépôt de sédiments.

Terrasses jumelées et non jumelées

Les terrasses jumelées et non appariées sont définies par l’apparition des vallées fluviales après une érosion importante provoquée par les eaux. Ces deux types de terrasses sont basés sur l’élévation des rives du fleuve. Les terrasses appariées résultent généralement du rajeunissement d’une rivière. On les voit là où les eaux de la rivière érodent de manière égale les deux côtés de la terrasse, de sorte que les deux terrasses ont une hauteur égale. Au bout du spectre se trouvent des terrasses non appariées qui apparaissent lorsqu'un matériau dur sous-jacent résiste à l'érosion de la rivière, ne laissant qu'une seule terrasse.

Usages des terrasses fluviales

Les terrasses ont de nombreuses applications. Les terrasses fluviales montrent l'histoire du débit de la rivière et offrent un aperçu de l'histoire de la rivière. L'utilisation la plus courante des terrasses fluviales consiste à mesurer les niveaux d'eau dans une rivière et à évaluer les effets néfastes du débit de la rivière.

Recommandé

Quel est le plus ancien désert du monde?
2019
Faits intéressants sur le Laos
2019
D'où viennent les pommes à l'origine?
2019