Qu'est-ce que Gesamtkunstwerk?

Gesamtkunstwerk est un mot allemand qui se traduit par une «œuvre d'art idéale» et son étymologie est tirée de l'essai d'un écrivain et philosophe allemand KFE Trahndorf en 1827. Ce terme a été retrouvé dans les deux essais d'un autre allemand, Richard Wagner, en 1849 Wagner était un compositeur d'opéra. La connaissance de l'essai de Trahndorff par Wagner n'a pas été établie. Le terme Gesamtkunstwerk a alors trouvé une association avec les idéaux esthétiques de Richard Wagner et le mot est devenu associé à l'esthétique en anglais.

Signification et application

Gesamtkunstwerk a trouvé une autre utilisation au XXe siècle, certains auteurs ayant appliqué le terme à certaines formes d'architecture, ainsi qu'à des films et à des moyens de communication de masse. On peut donc dire que Gesamtkunstwerk décrit "une forme d'art universelle, totale, complète, de synthèse, idéale ou globale". En termes plus simples, il est utilisé comme une création artistique qui utilise toutes ou plusieurs formes d’art ou vise à réaliser la même chose.

Gesamtkunstwerk dans la performance

Dans ses essais de 1849, "Arts and Revolution" et "L'œuvre d'art du futur", Wagner utilise le terme exact Gesamtkunstwerk pour exprimer son idéal de réunir toutes les créations de l'art par le théâtre. Son désir a été souligné dans ses essais par l'utilisation d'expressions telles que "l'œuvre d'art consommée du futur" et "le drame intégré". Outre le KFE Strandroff, des philosophes tels que Gottfried Lessing et Ludwig Trek ont ​​également écrit sur la synthèse des arts. Selon Wagner, des œuvres telles que le Grand Opera qui caractérisaient le chant et les effets de scène sensationnels et les complots n’avaient aucune signification et résultaient de la dérive des contacts entre les différents arts. Décrivant son point de vue sur l'union de l'opéra et du théâtre, Wagner dans le livre "Opera and Drama" met en exergue la fusion de plusieurs arts individuels dans un but commun. Il a poussé plus loin cette idée dans son opéra cyles Der Ring Nibelungen et plus précisément dans les composantes Das Rheingold et Die Walkure. Ce travail est le plus éloigné de Wagner lui-même et de ses collègues.

Gesamtkunstwerk en architecture

L'utilisation et l'application du terme Gesamtkunstwerk ont ​​non seulement influencé le domaine des arts, mais également celui de l'architecture. bien que dans les étapes ultérieures de son utilisation. Aucune référence explicite n’existe au début de l’application de ce terme dans la construction. Gesamtkunstwerk a également une application variée, telle que la conception, la supervision de la totalité, l'ameublement, la perfection du paysage et d'autres détails d'une structure. L'utilisation contextuelle de ce terme a été introduite à la Renaissance, alors que des artistes tels que Michel-Ange ne voyaient pas de frontières ni de séparation dans diverses tâches telles que l'architecture, la décoration d'intérieur, la sculpture, la peinture et l'ingénierie. L’art a donc été exposé par l’historien Robert Delevoy, qui a caractérisé une tendance décorative qui a contribué à l’idée de l’architecture Gesamtkunstwerk.

Approche contemporaine

L'approche moderne de l'idée d'architecture Gesamtkunstwerk a commencé à émerger lorsque l'école Bauhaus a été créée en 1919 à Weimar par Walter Gropius. L’école possède des spécialités dans des domaines spécifiques, à savoir le design, l’art et l’artisanat. Gropius pensait que les artistes et les architectes devaient également être des artisans et devaient avoir l'expérience d'autres spécialités afin de se familiariser avec l'utilisation de divers matériaux et médiums artistiques, ainsi que le design industriel, la création de vêtements, le théâtre et la musique.

Recommandé

Islam: histoire, croyances et signification moderne
2019
Les trois types de paons
2019
Quelle est la capitale de l'Ouganda?
2019