Qu'est-ce que le bonheur national brut?

Le bonheur national brut est une philosophie qui guide le gouvernement bhoutanais. Le bonheur national brut (GNH) est une approche globale du développement qui valorise le bonheur collectif en tant qu'objectif de la gouvernance en équilibrant valeurs matérielles et non matérielles. Il est utilisé à la place du produit national brut (PIB). Le bonheur national brut est exprimé en quatre piliers et neuf domaines.

Histoire du bonheur national brut

Le bonheur national brut est une idée promue par le roi Jigme Singye Wangchuck dans les années 1970. Le roi se demanda comment le produit intérieur brut (PIB) pouvait mesurer à lui seul le bonheur et la prospérité. Le roi considérait le bonheur comme un indicateur de développement progressif. Un ancien code juridique du Bhoutan soulignait que les lois du Bhoutan étaient tenues de promouvoir le bonheur pour tous. Dans une interview en 1972, King Jigme a déclaré que le bonheur national brut était plus crucial que le produit national brut. Cependant, ces dernières années, des recherches ont montré que la richesse à elle seule n'offre pas le bonheur. En juillet 2008, le gouvernement bhoutanais a promulgué une nouvelle constitution et instauré le bonheur national brut dans la constitution du Bhoutan.

Piliers du bonheur national brut

Le bonheur national brut repose sur quatre piliers: la bonne gouvernance, la conservation et la préservation de l'environnement, le développement socio-économique durable et la promotion de la culture. Dans une bonne gouvernance, les directives et procédures élaborées au Bhoutan devraient dépeindre les valeurs du bonheur national brut. Les contributions sociales et économiques doivent être valorisées pour qu'une économie prospère. La préservation de la culture bhoutanaise contribuerait au bonheur des citoyens bhoutanais. On pense que l’environnement stimule le bonheur grâce à l’ajout de services essentiels tels que l’eau et l’énergie. Il est donc nécessaire de préserver l’environnement.

Application du bonheur national brut

La Commission du bonheur national brut met en œuvre le bonheur national brut au Bhoutan. Les tâches de la commission comprennent la création et la mise en œuvre du plan et des politiques quinquennaux du Bhoutan. L'indice GNH mesure le bonheur et le bien-être au Bhoutan. La commission GNH détermine les politiques et met en œuvre les projets à l'aide d'un outil de filtrage des politiques GNH et d'un outil de filtrage de projets GNH. L'indice GNH est une brève enquête utilisée par le gouvernement bhoutanais pour mesurer les progrès nationaux. Cet indice est l’un des premiers modèles utilisés pour évaluer les progrès des sociétés. La commission GNH utilise les données de l’indice pour comparer le bonheur de différents groupes de personnes et les changements survenus au fil du temps.

Propagation et la critique

Dans le monde entier, de nombreux pays commencent à adopter le bonheur national brut. Des conférences internationales sur le bonheur national brut dans le monde entier ont contribué à étendre le concept à plusieurs parties. De nombreux pays ont adhéré à cette idée après la Conférence des Nations Unies sur le développement durable, Rio + 20 en 2012. Le concept de bonheur national brut a été critiqué et Certains critiques ont qualifié le gouvernement bhoutanais d’outil de propagande pour dissimuler les violations des droits de l’homme. Les Bhoutanais et certains promoteurs occidentaux du concept du bonheur national brut ont contré cette critique en affirmant que le concept était un processus de développement et d'apprentissage, et non un objectif final.

Recommandé

Le bombardement de la Yougoslavie par l'OTAN
2019
10 beaux endroits en Inde
2019
Les archipels majeurs de l'Ecosse
2019