Qu'est-ce que Totensonntag en Allemagne?

La description

Totensonntag est une fête religieuse protestante célébrée en Allemagne et aux Pays-Bas pour commémorer les morts. La fête est aussi parfois célébrée en Suisse. Également appelé Ewigkeitssonntag ou Totenfest, le mot "Totensonntag" est un mot allemand qui se traduit par "le dimanche des morts", tandis qu'Ewigkeitssonntag signifie "le dimanche de l'éternité". Cette fête marque le dernier dimanche de l'année liturgique dans l'Église évangélique allemande et le Protestantse Kerk in Nederland des Pays-Bas, qui se déroule normalement entre le 20 et le 26 novembre et qui est habituellement le dernier dimanche précédant le début de l'Avent.

Tous les états allemands reconnaissent Totensonntag comme une fête protégée. En fait, tous les états fédéraux allemands (à l'exception de Hambourg) ont des dispositions spéciales dans leurs lois sur les vacances qui identifient le jour comme un jour de silence ou un jour de commémoration. Ces lois signifient qu'il y a des restrictions de bruit pendant les vacances, et d'autres lois de l'État peuvent inclure l'interdiction de danser et de jouer de la musique dans des lieux publics sur Totensonntag.

L'histoire

Totensonntag a été officiellement reconnu comme un jour religieux spécial pour la première fois en 1816 sous le règne du roi Frédéric-Guillaume III de Prusse. Le roi demanda à son cabinet d'adopter une motion demandant à toutes les églises luthériennes de Prusse de célébrer ce jour en l'honneur des morts. Initialement, le roi voulait se souvenir de ceux qui s'étaient battus et décédés pendant la guerre de libération entre 1813 et portait le deuil de sa femme, la duchesse Louise de Mecklenburg-Strelitz, reine de Prusse, décédée en 1810.

Finalement, d'autres églises luthériennes du reste de l'Allemagne ont également commencé à observer la journée avec l'intention d'honorer tous les défunts. Dans d'autres parties du monde, comme les États-Unis, certaines églises protestantes célèbrent cette journée. En fait, le Tontenfest tombe généralement à la même date que la Toussaint, une fête qui honore tous les saints chrétiens.

Observance et festivités

Les pays qui observent Totensonntag marquent la journée de différentes manières. Cela peut inclure la visite de cimetières pendant la journée pour vous souvenir des membres de la famille et des amis décédés. Cependant, les tombes ne sont pas visitées la nuit, ce qui est similaire à d'autres observances religieuses telles que Día de Muertos au Mexique. Le dimanche des morts en Allemagne est considéré comme moins morbide par rapport aux autres services religieux commémorant les morts.

En plus de visiter les tombes d'êtres chers, les tombes de personnes importantes, telles que Martin Luther (église du château, Wittenberg, Allemagne) ou d'églises importantes, telles que l'église All Saints (Wittenberg, Allemagne), où se trouve la réforme protestante censé avoir commencé et est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO, sont également parfois visitées. Parmi les autres tombes figurent celles de Bertolt Brech (dramaturge), Marlene Dietrich (actrice) et Manfred von Richthofen (pilote de la Première Guerre mondiale, connu sous le nom de "Baron rouge"). Pour la plupart, de nombreuses églises d'État laissent la décision de célébrer la fête à la congrégation. Dans d'autres religions, comme le catholicisme romain, le souvenir des morts a lieu le jour de Toutes les âmes, le 2 novembre de chaque année.

Recommandé

Islam: histoire, croyances et signification moderne
2019
Les trois types de paons
2019
Quelle est la capitale de l'Ouganda?
2019