Quel type de gouvernement le Luxembourg a-t-il?

Le Luxembourg est une monarchie démocratique représentative parlementaire avec un système multipartite et, par conséquent, le chef du gouvernement du pays est le Premier ministre. Le pouvoir exécutif du Luxembourg est exercé en vertu de la Constitution de 1868 par le Conseil de gouvernement, également appelé cabinet, le grand-duc et le gouvernement. Le Conseil de gouvernement comprend un Premier ministre et quelques ministres, le Premier ministre étant le chef de la coalition de partis ou le parti politique qui détient la majorité des sièges au parlement. Alors que le pouvoir législatif est exercé à la fois par le parlement et le gouvernement, le pouvoir judiciaire du pays est indépendant à la fois du pouvoir législatif et du pouvoir exécutif.

Le pouvoir exécutif du gouvernement du Luxembourg

Avec une monarchie constitutionnelle, le pays consiste en un gouvernement de type parlementaire qui fonctionne sur un pied d’égalité. La constitution de 1868 confère des pouvoirs exécutifs au grand-duc ou à la grande-duchesse et au cabinet. La monarchie du pays est héréditaire au sein de la dynastie au pouvoir qui est le Luxembourg-Nassau. Le Grand-Duc a le pouvoir de dissoudre et de rétablir une nouvelle législature, mais à partir de 1919, la souveraineté a résidé avec la nation. Le monarque nomme le Premier ministre et le vice-Premier ministre après les élections populaires à la Chambre des députés. Actuellement, le gouvernement luxembourgeois est une coalition du LSAP, du Parti vert et du DP.

Le pouvoir législatif du gouvernement du Luxembourg

Le pouvoir législatif au Luxembourg est exercé par la Chambre des députés, composée de 60 membres élus au suffrage direct, qui remplissent un mandat de cinq ans au moyen de la représentation proportionnelle dans quatre circonscriptions à sièges multiples. Un organe consultatif du Conseil d’État proposé par le cabinet est également nommé par le Grand-Duc. L'organe consultatif est composé de 21 citoyens comprenant souvent des hauts fonctionnaires ayant de bonnes relations politiques ou des politiciens. Traditionnellement, l'héritier du trône de Luxembourg est membre de l'organe consultatif dont la principale responsabilité est de conseiller la Chambre des députés lors de la rédaction de la législation. Un membre du Conseil d’État peut se retirer après une période discontinue ou continue de 15 ans ou s’il atteint l’âge de 72 ans. En outre, les responsabilités habituelles incombent aux membres du Conseil d’État, indépendamment de ce faire professionnellement.

Le pouvoir judiciaire du gouvernement du Luxembourg

Avec de nombreuses modifications, modernisations et mises à jour, la loi luxembourgeoise est basée sur le Code Napoléon. La Cour supérieure de justice à Luxembourg est le summum du système judiciaire. Ses juges sont nommés à vie par le Grand-Duc et les mêmes règles s'appliquent à la Cour administrative. La branche judiciaire luxembourgeoise fonctionne comme une entité indépendante des branches législative et exécutive.

Partis politiques et élections au Luxembourg

Des élections ont lieu régulièrement dans le pays pour déterminer la composition politique des institutions représentatives du Grand-Duché: les élections sont considérées comme libres et équitables. Le Luxembourg organise des élections séparées pour voter en tant que représentants aux niveaux européen, national et communal. L'arène politique du pays est dominée par trois partis politiques, le Parti des travailleurs socialistes luxembourgeois (LSAP), le Parti démocrate (DP) et le Parti populaire social-chrétien (CSV). Cependant, le pourcentage total des trois partis est en recul, ouvrant la voie à deux autres partis, le Parti alternatif pour la réforme démocratique (ADR) et le Parti des Verts. Depuis des temps immémoriaux, le CSV a toujours été le plus grand parti politique au sein du pouvoir législatif.

Recommandé

Le festival des lanternes de Taiwan - Táiwān Dēnghuì
2019
Croyances religieuses en Slovaquie
2019
Relief fluvial: qu'est-ce qu'un bassin endoréique?
2019