Quel type de gouvernement le Sénégal a-t-il?

Le Sénégal est une ancienne colonie de la France qui a acquis son indépendance en 1960. La constitution du Sénégal est la loi suprême du pays et prévoit un cadre démocratique semi-présidentiel où le chef de l'Etat est le président, tandis que le chef du gouvernement est le premier ministre.

Constitution du Sénégal

La constitution du Sénégal est la loi suprême du pays. Toutes les autres lois sont subordonnées à la constitution et sont formulées sur la base de la constitution. Le Sénégal a adopté quatre constitutions depuis son accession à l'indépendance de la France en 1960. La constitution inaugurale a été adoptée en 1959 avec des politiques visant à l'incorporation du Sénégal dans la défunte fédération du Mali. Cette constitution a ensuite été amendée en 1960 après l'effondrement de la Fédération du Mali. Le Sénégal est devenu un État indépendant et prévoyait la mise en place d'un exécutif à deux têtes. Les deux chefs de gouvernement, le Premier ministre et le président, se heurtaient constamment, aboutissant finalement à une tentative de coup d'Etat manquée en 1962 sous la direction du Premier ministre. Le coup d'État manqué a amené le gouvernement à formuler une nouvelle constitution qui abolisse le système de gouvernement parlementaire et crée un État à parti unique doté d'un système présidentiel. L'année 1991 a été marquée par la promulgation d'une nouvelle constitution fondée sur des réformes prévoyant la création d'un État multipartite démocratique et le rétablissement de la position du Premier ministre. La constitution actuelle utilisée au Sénégal a été adoptée en 2001.

Exécutif du gouvernement

L'exécutif du gouvernement est chargé de la mise en œuvre des politiques gouvernementales et comprend le président, le premier ministre et le conseil des ministres. Le président, en sa qualité de chef d'État, est le plus haut représentant du gouvernement sur les questions intérieures ou internationales et est responsable de la nomination du Premier ministre. Le président est directement élu lors d'élections générales démocratiques au suffrage universel adulte. Initialement, la constitution actuelle prévoyait un mandat présidentiel de cinq ans, mais les amendements de 2008 ont poussé le mandat à sept ans. En tant que chef du gouvernement, le Premier ministre est le chef de l'exécutif et est responsable de la nomination du conseil des ministres.

Pouvoir législatif du gouvernement

La législature est l’organe gouvernemental chargé de formuler de nouvelles lois. La législature sénégalaise est dotée d'un parlement monocaméral (monocaméral). L’Assemblée nationale (parlement) du Sénégal est présidée par le président de l’assemblée nationale ainsi que par le Premier ministre. L'assemblée nationale est composée de 150 membres issus des différents partis politiques sénégalais. Les membres de l'assemblée nationale sont élus pour un mandat de cinq ans, comme le prévoit la constitution, au moyen d'un système de vote parallèle avec des circonscriptions à plusieurs sièges. Entre 2007 et 2012, la législature s'est dotée d'un parlement bicaméral et a présenté le Sénat en tant que chambre haute de l'Assemblée nationale. Dans le système bicaméral, le sénat était composé de 100 membres, dont 65 nommés par le président, tandis que 35 membres étaient élus par environ 12 000 conseillers et députés locaux. Le système a ensuite été supprimé en 2012 après l'abolition du Sénat.

Branche judiciaire du gouvernement

La plus haute juridiction du Sénégal est la cour suprême, qui est présidée par 12 juges et structurée en chambres sociales, administratives, pénales et civiles et commerciales. Il y a aussi le conseil constitutionnel composé du président du tribunal, du vice-président et de 5 autres juges. La Haute Cour de justice, les tribunaux de district et de district et les tribunaux du travail font partie des autres tribunaux subordonnés. En 2013, l'Union africaine et le gouvernement du Sénégal ont conclu un accord pour la création de chambres africaines extraordinaires chargées de juger des affaires de haut niveau impliquant des responsables gouvernementaux impliqués dans des crimes commis au Tchad de 1982 à 1990.

Recommandé

La crise mondiale des déplacements: un problème gigantesque auquel le monde est confronté
2019
Les 6 méduses les plus dangereuses au monde
2019
Sur quel continent se trouve la République dominicaine?
2019