Quelle est la capitale de Guam?

Hagåtña est la capitale de Guam, territoire organisé mais non constitué en société du gouvernement des États-Unis. Par conséquent, les Chamorro qui habitent l'île depuis des années et les Guamaniens sont citoyens américains de naissance. Bien que la plus grande ville soit Dededo, qui est la plus peuplée et que Hagåtña soit l’une des plus petites, elle abrite les bras du gouvernement et ses quartiers commerçants, faisant ainsi de la capitale Guam. En 2010, il comptait 1 051 habitants.

Nom et histoire

Le nom Hagåtña est dérivé de «haga» qui signifie sang dans la langue locale chamorro. Dans ce cas, l’aspect spécifique du sang est en grande partie spéculatif puisque le suffixe « na» peut être mentionné comme plusieurs formes de pronoms tels que le sien, le sien ou son. On peut donc dire que le nom de Hagana se traduit par «son» ou «son» sang, ce qui, selon certains, fait référence aux lignées de sang qui ont commencé Hagåtña en tant que village. Des années avant de devenir un territoire des États-Unis, les premiers visiteurs de Hagåtña étaient les Espagnols. Leur tentative d'introduire le christianisme a provoqué des affrontements avec les Chamorro, qui cherchaient à préserver leurs coutumes et leurs croyances traditionnelles. Ils opposèrent une courageuse résistance pendant près de deux décennies, mais les Espagnols finirent par l'emporter et la région de Guam, plus grande, devint une colonie espagnole après un soulèvement majeur en 1684.

Devenir un territoire américain

Hagåtña devint et assuma pendant quelque temps les traits d'une capitale espagnole accueillant le siège du gouvernement espagnol après la transition de village en ville en 1687. La conquête espagnole dura jusqu'en 1898 lorsque le capitaine Henry Glass, capitaine d'un navire américain, soumit l'île. en prenant le gouverneur espagnol Juan Marina de Guam et l'ensemble de son armée en tant que prisonniers de guerre. Un an plus tard, Richard Leary arriva à Guam en tant que gouverneur américain chargé d'administrer Guam et, en 1941, Hagåtña était devenu le centre de l'administration navale américaine.

Tourisme à Hagåtña

La ville de Hagåtña a une histoire riche qui offre certains sites que les touristes peuvent visiter. Parmi ceux-ci, le Latte Stone Park est composé de huit piliers en pierre ou en latte, comme son nom l'indique, qui ont été transférés de Fena et de Me'pu alors que ces zones étaient mises en service comme bases militaires. Après la Seconde Guerre mondiale, les Japonais s’occupaient de Hagåtña depuis deux ans et demi, des grottes qu’ils utilisaient pour stocker des fournitures et se mettre à l’abri. Ces grottes ont été construites par l'homme à l'aide de travaux forcés et restent aujourd'hui un site historique. Le musée de Guam, situé au centre de Hagåtña, est un phare de la profondeur culturelle et de la diversité de la population de Guam. Il a été inauguré récemment en 2016 pour mettre en valeur la résilience des habitants de Guam. Parmi les autres sites remarquables, on peut citer Ricardo J. Bordallo, complexe du gouverneur, la Plaza de España, qui abrita le gouverneur espagnol pendant l'occupation espagnole de l'île, ainsi que la cathédrale-basilique Dulce Nombre de Maria, site de la toute première église catholique.

Recommandé

Quelle est la capitale du Québec?
2019
Les plus hauts bâtiments d'Oakland
2019
Quelles sont les différences entre un Springbok et une Impala?
2019