Quels sont les effets d'une sécheresse sur l'environnement?

Les sécheresses sont un type de catastrophe naturelle qui implique des précipitations inférieures à la moyenne ou une grave pénurie d’eau potable sur une période prolongée.

Effets de la sécheresse sur l'environnement

L'eau est essentielle à toute vie sur Terre et une pénurie de cette ressource vitale dans l'environnement aura nécessairement des répercussions négatives sur toutes les formes de vie. Les effets environnementaux d’une sécheresse peuvent inclure:

Les zones humides se dessèchent

Un manque d'eau peut assécher les habitats des zones humides. Étant donné que ces habitats abritent une grande diversité de flore et de faune, la survie de toutes ces formes de vie devient difficile en cas de déficit en eau.

Pollution des eaux de surface

Les faibles niveaux de précipitation et la perte d'eau des masses d'eau telles que les rivières et les ruisseaux signifient que les polluants s'accumulent sur la terre et dans les ressources en eau de surface restantes. Étant donné que la pluie et les masses d’eau entraînent généralement les polluants en drainant les terres, le manque de telles ressources en eau entraîne la contamination du sol et des ressources en eau restantes avec des polluants.

La santé des plantes est compromise

La sécheresse entraîne toujours une perte de vie végétale. La santé des plantes qui poussent dans un environnement où l'eau est faible est toujours mauvaise. Les plantes deviennent ainsi très sensibles aux maladies transmises par les ravageurs. En conséquence, de vastes zones touchées par la sécheresse perdent souvent leur couverture végétale.

Les tempêtes de poussière deviennent communes

En l'absence d'eau, le sol s'assèche et devient vulnérable à l'érosion éolienne. Ainsi, les sécheresses provoquent souvent des tempêtes de poussière qui, à leur tour, nuisent à l’environnement, y compris aux végétaux et à la santé humaine.

Perte de biodiversité

La plupart des plantes et des animaux vivant dans des zones gravement touchées par la sécheresse sont incapables de survivre. En conséquence, des populations entières d'une espèce peuvent être éliminées de la zone. Ainsi, les zones touchées par la sécheresse présentent une grande perte de biodiversité.

Les feux de forêt deviennent courants

L'absence de précipitations dessèche le feuillage et si les températures sont élevées, ce feuillage peut s'enflammer. Par conséquent, les incendies de forêt sont très fréquents pendant les sécheresses. En l'absence de pluie pour éteindre le feu, des feux de forêt sévissent dans de vastes régions, détruisant la vie végétale et animale de la région et laissant la terre stérile et sans vie.

Les animaux sont forcés de migrer

Le manque d'eau et de nourriture pendant les sécheresses oblige la faune sauvage à migrer vers des endroits plus sûrs où de telles ressources vitales sont disponibles. Cependant, de nombreux animaux meurent lors de tels voyages. Ceux qui parviennent à atteindre de meilleurs habitats meurent souvent après avoir échoué à s'adapter à leur nouvel habitat.

Augmentation de la désertification

Les sécheresses peuvent accélérer la désertification causée par le surpâturage, la déforestation et d'autres activités humaines. Le manque d'eau tue davantage les plantes, laissant peu de chances à la terre de récupérer.

Recommandé

Les plus grands parcs nationaux de Nouvelle-Zélande
2019
Guernica de Pablo Picasso
2019
20 pays ayant le meilleur accès aux infirmières et aux sages-femmes
2019