Faits sur l'insuffisance hépatique aiguë: Maladies du monde

La description

L'insuffisance hépatique aiguë est le stade avancé résultant d'autres complications hépatiques, se manifestant généralement à l'extérieur par la jaunisse et se caractérisant intérieurement par une encéphalopathie hépatique et une défaillance de la synthèse des protéines. Sa définition exacte pose quelques problèmes, car ses différents symptômes se manifestent avec une variance importante d'un patient à l'autre, ce qui reste un obstacle majeur à un diagnostic correct. Sur le plan quantitatif, une situation caractérisée par un dysfonctionnement de 80 à 90% de cellules hépatiques est considérée comme un cas d'insuffisance hépatique aiguë (ALF).

Diagnostic et symptômes

Le diagnostic de l'ALF est déterminé en examinant les antécédents médicaux des patients afin de vérifier les modifications altérées de leur cerveau, leur coagulopathie, leur rapidité d'apparition et leur éventuel antécédent de complications hépatiques. L'encéphalopathie hépatique, qui peut elle-même conduire à un œdème cérébral, constitue à son tour une cause majeure de mortalité dans le monde. L'encéphalopathie hépatique est une situation caractérisée par une augmentation des dépôts de toxines, comme l'ammoniac et la sérotonine, dans le cerveau. Il inhibe la neurotransmission et la réception, perturbe le flux sanguin et peut entraîner des complications majeures du cœur. L'encéphalopathie hépatique est également difficile à diagnostiquer elle-même. Généralement, les médecins tentent de détecter une augmentation de la pression intracrânienne pour la confirmer, mais ce n'est pas un indicateur totalement fiable. La coagulopathie est un autre symptôme important de la ALF. Le foie joue un rôle central dans le maintien du niveau de coagulation dans le corps, et un cas typique de coagulopathie est démontré chez un patient présentant des dysfonctionnements plaquettaires réguliers. 50% des patients avec ALF signalent également une insuffisance rénale au niveau des reins. En règle générale, les patients ALF déclarent avoir des taux d'infection accrus dans diverses parties du corps, ce qui est logique compte tenu du rôle du foie en tant qu'organe "de désintoxication". Comme les taux d'urée et de sucre dans le sang dans le sang sont souvent anormaux en raison d'une insuffisance hépatique, ils entraînent parfois une défaillance de plusieurs organes.

Les causes

La surdose de paracétamol et la consommation excessive d’alcool sont les principales causes de l’ALF. Chez les enfants, les cas de varicelle virulente peuvent également déclencher une ALF. Des niveaux extrêmement élevés d'acides gras dans le sang au cours des étapes avancées de la grossesse chez la femme peuvent également conduire à la FA. En outre, il a été constaté que la fréquence d'utilisation de l'aspirine avait des corrélations significatives avec ALF.

Les traitements ALF aujourd'hui

Faute de dispositions diagnostiques adéquates, les différents symptômes étaient auparavant ciblés séparément, avec des mesures prophylactiques et médicamenteuses générales pour le foie. Aujourd'hui, le traitement préféré est plus spectaculaire et implique une greffe du foie. Cependant, cette procédure est très coûteuse et, à mesure que les complications associées augmentent progressivement plus rapidement, il s’agit la plupart du temps d’une course contre la montre. Néanmoins, depuis que les transplantations hépatiques en traitement ont été inventées pour la première fois, les taux de mortalité par ALF ont diminué. Les taux de mortalité antérieurs se situaient autour de 80%, alors que dans les cas où les patients subissent une greffe du foie, le taux de survie à court terme a considérablement augmenté pour atteindre 65%.

Recommandé

Franz Schubert - Compositeurs célèbres dans l'histoire
2019
Liste des pays selon l'indice de prospérité Legatum
2019
Johns Hopkins University - Les établissements d'enseignement du monde entier
2019