Qu'est-ce qu'un mur de mer?

Une digue est une forme de protection côtière qui protège toutes les structures et tous les établissements proches du littoral contre l'action de la mer et les processus tels que les marées et les tsunamis. Au lieu que la côte soit exposée, la digue sera exposée à toutes sortes de processus côtiers tels que l'érosion. Malgré la protection fournie, une digue est en conflit avec la nature active de la mer et se situe entre l’interaction entre la terre et la mer. Étant donné que ces processus qui agitent une digue sont constants, vous devez les entretenir fréquemment ou les remplacer pour qu'ils puissent fonctionner correctement.

Le type de digue construite dépendra de nombreux facteurs tels que la nature des forces qu’ils doivent supporter, le climat, le type et la force des vagues et d’autres facteurs. Malheureusement, leur efficacité a un coût tel que la perturbation du mouvement des sédiments, les coûts élevés de la construction, ainsi que la perturbation des schémas de transport. Pour cette raison, la plupart des autorités côtières ont maintenant recours à d'autres formes de protection et de gestion du littoral, telles que la reconstitution des plages. Bien que ces autres formes plus douces soient moins efficaces, elles réduisent également les coûts de maintenance et les coûts pour l'environnement.

Types de digues

Une digue, si mal construite, apportera plus de mal que de bien. Par exemple, bien que cela puisse réduire l'érosion à un endroit, cela peut en réalité augmenter l'érosion dans les zones non protégées à proximité. Avant de construire une digue, une analyse de la zone doit être effectuée et le type de digue approprié déterminé. La digue peut être verticale, courbe (ou en gradins) ou de type monticule. À certains endroits, les digues sont simplement des barrières naturelles telles que des récifs coralliens ou de la végétation.

Les verticales sont construites dans des endroits où la ligne côtière est trop exposée. Les verticaux travaillent en renvoyant l’énergie des vagues dans la mer. Une digue incurvée est plus efficace et adaptée aux endroits où l’énergie des vagues doit être décomposée. Enfin, les types de monticules sont principalement utilisés dans les zones où les vagues ont des niveaux d’énergie plus faibles, c’est-à-dire des zones où l’action érosive est faible.

Tsunamis et digues

Le tsunami est un processus côtier particulièrement dangereux qui a ravagé les régions les plus vulnérables du monde. Heureusement, il a été prouvé que les digues sont efficaces pour réduire les dégâts causés par les tsunamis. Par exemple, le Programme des Nations Unies pour l'environnement a établi que le tsunami qui a frappé Sri Lanka le 26 décembre 2004 était moins dommageable dans des zones protégées naturellement.

Au Japon, les digues se sont également révélées utiles pour donner aux résidents suffisamment de temps pour être évacués. Cependant, ils ont été submergés plusieurs fois à cause du pouvoir des tsunamis. En 2004, une ancienne digue a permis d’arrêter un tsunami qui a tué des milliers de personnes dans des endroits non protégés sur le territoire de Pondichéry.

Exemples autour du monde

Parmi les exemples notables du monde, on peut citer les digues de Constantinople, conservées depuis l’époque des Romains, la digue Alaskan Way, la digue Sea Bright – Monmouth Beach, la digue de la Gold Coast, etc.

Recommandé

Quelles villes ont le plus de punaises de lit?
2019
Les sept parcs nationaux et réserves de parcs nationaux de la Colombie-Britannique
2019
Pays sans réseau ferroviaire
2019