Qui sont les Maoris?

Le peuple maori est une communauté autochtone de Nouvelle-Zélande. Les Maoris font partie intégrante de l'identité et de la culture de la nation. Les communautés maories se sont également installées en Australie, au Canada, au Royaume-Uni et aux États-Unis. La communauté maorie a une population estimée à 598 605 en Nouvelle-Zélande.

L'histoire

Les preuves suggèrent que la Nouvelle-Zélande a d'abord été habitée par des immigrants originaires des îles Polynésiennes. La première vague de ces immigrés est arrivée en 950, suivie des autres en 1150 et 1350. Ce sont les voyageurs de 1350 qui sont devenus des Maoris contemporains. Ces immigrants sont arrivés avec leurs animaux et leurs plantes domestiques, dont certains n’ont pas survécu au changement d’environnement. Les nombreuses années d’isolement ont permis aux Maoris de créer une culture unique associant mythologie, arts de la scène, langage et artisanat unique. Les années 1830 ont vu des vagues d'Européens s'établir sur l'île. La plupart des chefs traditionnels ont renoncé à leur autonomie en signant le traité de Waitangi en 1840 en échange de la protection et de la reconnaissance britanniques. Entre 1860 et 1865, les Maoris engagèrent les Britanniques dans des luttes pour l'autonomie et les droits fonciers. Les Maoris participent activement à la société néo-zélandaise et ont déployé des efforts pour préserver la riche culture maorie.

Culture

Les croyances religieuses médiévales des Maoris comportent des éléments polynésiens. Ces éléments comprennent le tapu qui se traduit par sacré; mana ou pouvoir psychique, et noa signifie non sacré. Le nom du dieu suprême a été donné alors que le père primitif de Papa et Rangi avait huit enfants divins. Les membres de la prêtrise (tohunga ahurewa) ont suivi une formation spécialisée. Le christianisme a remplacé ce système religieux. Les Maoris vivaient dans deux types d’établissements, à savoir pa (fortifié) et Kainga (non fortifié). Les gens sont restés dans le pays pendant les guerres. Les structures ont été principalement construites avec du chaume et des poteaux ou du bois travaillé et des poteaux. Pour survivre, les Maoris se consacraient à la cueillette, à la culture de la patate douce, à la gourde, au taro et à l'igname et à la pêche. Les Maoris étaient organisés en iwi, qui était une unité politique composée de descendants tant maternels que paternels. Les iwi se sont ensuite diversifiés dans quelques communautés connues sous le nom de hapu. Les Maoris possédaient également un art de la scène appelé kapa haka et participaient également au folklore oral. Ils se sont réunis à Maraes, un centre essentiel de la vie spirituelle, sociale et culturelle de la communauté.

Localisation et population

Les Maoris ont d'abord habité les régions du nord de l'île du Nord. Actuellement, la communauté est principalement urbaine et vit dans les villes et villages du nord de l’île du Nord. La population maorie a commencé à diminuer après l'arrivée de l'Europe. Cependant, la communauté a repris sa tendance à la baisse et représente environ 14, 9% de la population néo-zélandaise. Le recensement effectué en 2013 a permis d'identifier 598 605 personnes comme appartenant à l'ethnie maorie, tandis que 668 724 personnes ont déclaré appartenir à la population maorie.

Préoccupations socioéconomiques

Plus de 50% des Maoris habitent des régions des trois déciles de privation les plus défavorisés, contre 24% des autres populations néo-zélandaises. Étant donné que les Maoris possèdent moins de biens que les autres communautés, ils sont vulnérables aux situations sociales et économiques défavorables. La communauté maorie représente près de 50% de la population carcérale totale et est moins scolarisée que les autres résidents néo-zélandais. Les Maoris se comparent aussi lamentablement aux autres communautés en termes de santé, d’espérance de vie et de taux de suicide.

Recommandé

Quelle est la monnaie de la Jamaïque?
2019
Université de Cambridge - Établissements d'enseignement du monde entier
2019
Quelle est la monnaie de la Papouasie-Nouvelle-Guinée?
2019